Architecte d'intérieur

Dernières réalisations :

Appartement complètement revu : Salle de bains refaite, d'aspect marbre pour le sol et les murs jusqu'au plafond avec une douche à la place de la baignoire et la cuisine avec 1 autre carrelage et 1 ensemble de meubles modernes. Les peintures du sejour ont rechauffé l'ambiance et celle de l'entree agrandit l'espace.

Avant :

Après :

Autre réalisation

Pour rendre plus fonctionel l'intérieur de la maison, dont les derniers travaux remontaient à 1960, on casse un mur et créé un escalier agin de monter directement à l'étage au lieu de passer par l'extérieur ! La salle de bain et la cuisine ont été intégralement modifié, les sols, plafonds, électricité et chauffage refaits.

L’architecture d’intérieur est le métier moderne par définition. La profession rencontre un franc succès ces dernières années et il est de plus en plus fréquent de faire appel à un architecte d’intérieur pour aménager son logement au mieux. Si vous faites partie des nombreux intéressés par cette profession, vous trouverez dans cet article toutes les informations nécessaires et les étapes à suivre pour en faire votre métier. Nous ferons ici le tour des formations et diplômes à obtenir pour devenir architecte d’intérieur en France, mais nous parlerons également des réglementations, des débouchés et des salaires moyens.

« L’architecte d’intérieur construit à partir de l’intérieur, un cadre de vie, de travail, d’accueil. Il écoute, conçoit et organise tout ce qui concourt au bien-être et au plaisir quotidien dans des lieux fonctionnels aux ambiances harmonieuses. Artiste, technicien, gestionnaire, il est l’interlocuteur unique des projets, depuis les plus simples jusqu’aux plus ambitieux. » D’après l’Union Nationale des Architectes d’Intérieur, Designers (l’UNAID).

Le métier d’architecte d’intérieur

Le métier d’architecte d’intérieur consiste à dessiner et à concevoir l’organisation de l’espace intérieur d’un bâtiment, ou d’un local. Le rôle de l’architecte englobe le montage des cloisons internes de l’espace, et la disposition des éléments de décoration de l’appartement ou du bureau.

Les designers sont demandés aussi bien par les particuliers que par les grosses sociétés. Que ce soit pour l’aménagement d’appartements, de maisons, de bureaux, de boutiques, ou de musées, l'architecte d'intérieur imagine et structure des espaces publics et privés en jouant sur la distribution des pièces, l'agencement des volumes, le mobilier, la lumière ainsi que les couleurs. Il se doit de mettre son propre goût de côté et de créer un espace agréable, adapté à la fois à l’environnement et à l’usage et aux souhaits de ses clients. Un bon designer devra articuler son travail autour des trois grands axes suivants :

Qualités requises pour devenir architecte d’intérieur

L’architecte d’intérieur, ne fait pas qu’habiller une pièce, il y crée LA bonne ambiance qui saura correspondre aux attentes du client. Un bon architecte doit être créatif, et avoir beaucoup d’imagination pour savoir tirer le meilleur de chaque chantier. Il doit être capable de réaliser des concepts à la fois esthétiques et pratiques.

Un bon décorateur doit se familiariser avec tout genre de matériaux, avoir du goût et une connaissance dans tous les styles pour satisfaire les attentes de toutes sortes de commanditaires.

Et enfin, un bon architecte d’intérieur doit impérativement être capable d’assurer les meilleurs services aux meilleurs prix.

Diplômes, réglementation et formations

Il n’existe pas de diplôme unique pour devenir architecte d’intérieur et l’exercice de cette profession n’est pas soumis à une réglementation en France. Un bac+2 avec un diplôme BTS design d’espace, BTS agencement de l’environnement architectural, le DMA arts de l’habitat, ou le DMA décor architectural vous permettra d’exercer en tant qu’assistant concepteur.

Seuls les diplômés à bac+5 d’unes des 14 écoles reconnues par le CFAI (Conseil Français des Architectes d’Intérieur) pourront bénéficier du titre d’architecte d’intérieur qualifié qui n’est pas nécessaire pour exercer.

Le métier d'architecte d'intérieur peut s'exercer sans diplôme, mais une formation reste un atout supplémentaire à faire valoir auprès de ses clients. Du "home staging" chez un particulier à la scénographie d'expositions en passant par l'aménagement de bureaux, les débouchés sont nombreux. Le bouche-à-oreille peut, dans un premier temps, être un bon moyen de se faire connaître d'une clientèle particulière. Un architecte d'intérieur qui est spécialisé en design (bac+5) pourra plus facilement intégrer des agences spécialisées prestigieuses.

Principaux débouchés en France

Le nombre des petites agences d’architecture d’intérieur ne cesse d’augmenter, et les bureaux d’étude spécialisés en design et en architecture recrutent de plus en plus d’architectes d’intérieur. La profession embrasse plusieurs domaines, les débouchés sont donc conséquents.

Avec une clientèle qui peut être soit privée, soit du domaine public, un architecte d’intérieur est réquisitionné dans divers projets tels que : l’aménagement de bâtiments publics (hôpitaux, écoles spécialisées, bureaux…), la conception de vitrines pour magasin, l’agencement des rayons d’une grande surface, la mise en place de décors pour des pièces de théâtre… et beaucoup d’autres.

Si vous souhaitez faire carrière, il faudra cibler les zones à grande affluence touristique et commerciale. En Ile-de-France par exemple, où les commerces sont extrêmement nombreux et où les appartements sont constamment en rénovation.

Evolution professionnelle

Si vous êtes employé dans une agence et que votre travail est strictement restreint dans un domaine précis, que vous voulez par exemple vous libérer de cette restriction et toucher à à peu près tout, rien de plus simple. En effet, il est très facile de créer sa propre agence et de travailler en tant qu’architecte d’intérieur indépendant, tout est question de savoir trouver des clients et de gagner leur confiance.

La meilleure évolution possible dans le métier reste toutefois le poste de chef de projet. Avec le temps et beaucoup d’expérience, votre agence aura assez confiance en vous pour vous confier plusieurs projets à la fois.

Salaire d’un architecte d’intérieur

Un architecte indépendant sera payé en fonction du nombre de chantiers qu’il aura mené à terme avec des tarifs fixés soit sous forme de pourcentage sur le prix total des travaux effectués lors du projet, soit sur une base de temps (tarif à l’heure, à la demi-journée ou à la journée). On parle d’un salaire mensuel allant de 1 400 à 3 300 euros. Un chef de projet verra quant à lui une augmentation de salaire proportionnelle à l’importance de ses responsabilités et touchera une rémunération mensuelle variant entre 2 000 et 3 000 euros.

Les avantages et les inconvénients du métier d’architecte d’intérieur

Un architecte d’intérieur doit sans cesse aller à la recherche de clients. Une fois ces clients trouvés, il faudra réussir à soumettre son point de vue par rapport à la meilleure façon d’aménager un lieu, d’où la nécessité d’être bon en dessin ou en graphisme. Il faudra également faire accepter au client son avis : un designer pourra parfois être en désaccord avec son commanditaire quant à la façon la plus avantageuse d’occuper l’espace, pour ce faire il doit gagner la confiance de ce dernier à grands coups de tact pour le faire profiter au mieux de son expertise.

Mais ce noble métier ne présente pas uniquement des inconvénients. Un architecte d’intérieur ne sera pas cantonné dans un bureau. Il exercera un métier qu’il aura choisi par pure passion car il n’est pas possible de participer à l’agencement de tout un bâtiment sans une petite dose de passion. Et enfin, un architecte d’intérieur a l’opportunité de travailler à chaque fois sur des chantiers uniques, il aura donc l’occasion d’innover sans cesse dans son métier, qui n’est pas chose donnée à tout le monde.

Pour finir, si votre intérêt pour cette profession est réel, mais que vous n’êtes pas sûrs d’être à la hauteur, si vous n’êtes pas persuadés d’avoir les qualités requises pour prétendre au titre d’architecte d’intérieur, vous êtes invités à vous poser les questions suivantes.

Êtes-vous ambitieux et créatifs ? Avez-vous un penchant pour tout ce qui est artistique ? Est-ce que vous vous débrouillez en dessin ? Si non, avez-vous des compétences en graphisme ? Êtes-vous doués lorsqu’il est question de créer de nouvelles choses ? Avez-vous assez d’imagination pour habiller de nouveaux espaces ou au contraire, pour donner une seconde vie à d’anciens locaux ? Savez-vous gérer un budget ? Est-ce que vous vous débrouillez en communication ? Savez-vous être fermes et gérer des ouvriers ?

Si vos réponses ont été affirmatives pour la plus grande majorité de ces questions, cessez de douter de vous et ne cherchez pas plus loin ! Le métier d’architecte d’intérieur est assurément fait pour vous !